Effectuer une recherche sur le site

Glossaire

Connaître les différents termes relatifs à l'aménagement numérique des territoires

THD radio

Réseau radio fixe fonctionnant soit en bande libre (WiFi, HiperLAN), soit en bande sous licence (WiMAX, LTE), en mesure d'apporter à ses abonnés des débits descendants d'au moins 30Mbit/s.

Très haut débit

L'Europe a fixé à 30Mbit/s le débit descendant minimum pour qu'un accès soit qualifié de "très haut débit". Au-delà, pour 100Mbit/s et plus, l'Europe parle de réseaux NGA (next generation acces).

VDSL2

Dernière évolution de la technologie DSL qui permet de proposer des débits descendants jusqu'à 50 Mbit/s à des abonnés proches du NRA. Seuls 10% des lignes environ peuvent bénéficier d'une amélioration sensible des débits grâce au VDSL2.

VPN

Réseau privé virtuel (virtual private network). Réseau privé, en général d’entreprise, reliant les différentes implantations de cette entreprise en utilisant les infrastructures et équipements du réseau internet. Le principe du VPN est de constituer des « tunnels » cryptés dans le flux du réseau internet, afin de garantir une « étanchéité » des données transportées de bout en bout, d’un client VPN à un autre, entre deux sites distants d’une entreprise par exemple.

Wi-Fi

Technologie de réseau de communications électroniques sans fil. Initialement conçu pour les réseaux locaux (au sein d'un bâtiment ou d'un groupe de bâtiments voisins), le Wi-Fi est aujourd'hui également utilisé pour des réseaux de desserte, généralement pour couvrir une petite zone blanche ou pour proposer un accès nomade dans des lieux de passage (gares, hôtels, places publiques ...). Le Wi-Fi a une portée et un débit assez limités, mais les équipements sont peu coûteux, très répandus, et l 'opérateur n'a pas besoin de licence pour déployer et exploiter de tels réseaux.

WiMAX

Technologie de réseau de communications électroniques sans fil. Initialement conçu pour les réseaux locaux (au sein d'un bâtiment ou d'un groupe de bâtiments voisins), le Wi-Fi est aujourd'hui également utilisé pour des réseaux de desserte, généralement pour couvrir une petite zone blanche ou pour proposer un accès nomade dans des lieux de passage (gares, hôtels, places publiques ....). Le Wi-Fi a une portée et un débit assez limités, mais les équipements sont peu coûteux, très répandus, et l'opérateur n'a pas besoin de licence pour déployer et exploiter de tels réseaux.

xDSL

(ou DSL). Désigne l'ensemble des technologies de desserte utilisant la transmission de données numériques à haut débit sur la boucle locale téléphonique cuivre (exemples : ADSL, ADSL2+, SDSL, VDSL2 ...). Les technologies DSL ont pour principal inconvénient d'être très sensibles à l'atténuation du signal sur les câbles, ce qui limite leur portée à quelques kilomètres et entraîne une décroissance des débits en fonction de la longueur et du calibre des lignes.

ZF1

Zone fibre 1 : communes dans lesquelles l'Arcep a estimé que la situation concurrentielle sur le marché de la fibre à l'entreprise (FttO) était suffisante pour lever la régulation des tarifs imposée à Orange.

ZigBee

Technologie radio très simple basée sur une norme IEEE, à faible rayon d’action, portée par un ensemble d’industriels du monde entier, dont les coûts de production et de mise en œuvre sont très faibles. Elle fonctionne en Europe dans la bande 868 MHz.

Zone blanche

Partie du territoire dans laquelle il n'y a pas d'accès possible au réseau considéré (ADSL, mobile 4G,…).

Zone fibrée

Le nouvel article L33-11 du CPCE dispose : "Il est institué un statut de "zone fibrée", qui peut être obtenu dès lors que l'établissement et l'exploitation d'un réseau en fibre optique ouvert à la mutualisation sont suffisamment avancés pour déclencher des mesures facilitant la transition vers le très haut débit". Pour l'essentiel, "suffisamment avancé" signifie que la complétude de la couverture de la zone arrière du point de mutualisation (ZAPM) est effective. Dans le cas particulier des zones très denses où tous les opérateurs sont susceptibles de déployer un réseau de desserte des abonnés, l'opérateur candidat à l'obtention du statut pour une zone donnée devra démontrer qu'il peut connecter à son réseau tous les locaux de la ZAPM.

ZTD

Zones très denses. Les 106 communes à forte concentration de population, pour lesquelles, sur une partie significative de leur territoire, il est économiquement viable pour plusieurs opérateurs de déployer leurs propres réseaux optiques au plus près des logements. La liste de ces communes a été établie par l'Arcep dans sa décision n° 2009-1106 et modifiée fin 2013. Le reste du territoire national est dit "hors zones très denses".