Effectuer une recherche sur le site

Qui déploie dans mon quartier ?

L'Arcep (le "gendarme des télécoms") met en ligne un site qui donne des informations avec un important niveau de détail, sur les déploiements déjà réalisés mais aussi sur ceux qui sont prévus sur le site https://cartefibre.arcep.fr, en se basant sur les données que lui fournissent les opérateurs, privés et publics ou le Gouvernement.

La page d'accueil du site propose de rechercher les informations relatives à une adresse.

Une fois l'adresse saisie, la carte se positionne sur elle avec le niveau de zoom maximal, comme ci-contre.

Il est possible d'enrichir le fond de plan grâce au menu déroulant en haut à gauche.

En principe, si un point vert est posé sur un immeuble, individuel ou collectif, il est possible de souscrire un abonnement à la fibre auprès d'au moins un FAI.

Pour s'en assurer, il est possible de consulter les sites d'information en ligne des fournisseur d'accès à l'internet.

Pour disposer d'une vision plus globale des déploiements, il est possible de passer en mode "Avancé" à cocher en bas à droite de l'écran.

Apparaissent alors les contours des zones arrière de PM (armoires de rue).

Dans l'exemple ci-après sur une partie de l'agglomération nantaise, SFR qui est en charge de Rezé, Orange de Saint-Sébastien. En réduisant l’échelle, les zones arrière de PM sont représentées en rouge pour SFR, en orange pour Orange.

A Nantes, commune en zones très denses, la mutualisation a lieu en pieds d’immeuble plutôt qu’à la maille du quartier. L'Arcep a choisi d'y représenter les IRIS par des contours noirs. Ces zones qui regroupent quelques milliers d'habitants sont définies par l'INSEE et utilisées par l'Arcep dans sa réglementation (voir la fiche fibrage des bâtiments).

Autre exemple en banlieue de Lille. C'est COVAGE qui déploie sur la commune d'Halluin (contours verts).

Deux opérateurs d'infrastructure (OI) seulement sont qualifiés d'intégrés : Orange et SFR. Ils déploient des lignes et vendent des abonnements au THD en FttH via une entité commerciale de la même société.

Les autres OI déploient soit sur leurs fonds propres (exemple ci-dessus avec Covage) ou dans le cadre des AMEL (appels à manifestation d'engagement local) comme Orange en PACA, ou bien déploient des réseaux d'initiative publique (Axione, Altitude infrastructure, COVAGE, TDF, mais aussi Orange et SFR) pour le compte de collectivités (Départements, Syndicats mixtes ouverts, Régies).

Un exemple ci-dessous à Clisson en Loire-Atlantique avec les contours de zones violets.

Mode de vueEnfin, pour connaître les projets de déploiements des opérateurs, il faut cocher Vue prévisionnelle dans le menu en bas à droite de l'écran.

Et en cliquant sur une zone, on obtient des informations sur l'état d'avancement du déploiement sur cette zone.