Téléphonie fixe entreprises : consultation publique sur le bilan du cycle en cours et les perspectives pour le prochain cycle d’analyse de marché

Comme il l'avait annoncé dans son article mis en ligne le 11 septembre dernier, le Cerema a proposé à l'Arcep sa contribution publique. Au-delà des réponses aux questions posées par l'Autorité, il y a vu l'opportunité de réaliser une analyse de ce marché en décroissance, lente pour la téléphonie fixe en général, rapide pour le seul réseau téléphonique commuté (RTC) qu'Orange envisage de cesser d'exploiter dans quelques années, avant même l'extinction du cuivre. L'enjeu principal sur ce marché est le passage des clients "non résidentiels" du RTC sur cuivre à la voix sur IP sur fibre optique (VLB) directement.