TIC et ruralité : lancement d’un appel à contribution "Pour que le numérique fasse campagne"

publié le 27 janvier 2016 (modifié le 21 octobre 2016)

Dans le cadre des débats qui accompagnent la future "Loi pour une République numérique", la Mission Agrobiosciences lance un appel à contribution autour de la question : "Faut-il une politique nationale de développement numérique dédiée aux territoires ruraux ?".

L’importance et le poids acquis par les technologies du numérique dans le développement des territoires ruraux sont aujourd’hui reconnus par tous. Le numérique est à la fois technologie, infrastructure, contenu et vecteur de développement, tandis que les TIC transforment la société.

Des tiers-lieux apparaissent en milieu rural : il s’agit d’espaces intermédiaires, à mi-chemin entre espace de travail et domicile, qui constituent des lieux d’échange, de travail collaboratif, de production (fablabs) voire de pouvoir, en transformant l’accès à la connaissance, à l’innovation. Le tiers-lieu accroît le capital social, la capacité d’ouverture et d’animation (surtout si le site est au centre du village). Il renforce la dynamique associative et constitue une réponse à l’isolement. Il accroît l’attractivité des territoires qui autorise en retour l’accueil de nouveaux habitants, de créateurs, souvent mis en réseaux.

Toutefois, des limites à la diffusion des usages numériques et des « tiers lieux » sont souvent évoquées : retards dans le déploiement des infrastructures, raisons socioculturelles inhérentes au milieu rural ralentissant le mouvement.

Chacun peut prendre part au débat en faisant parvenir ses contributions en une page, avant le 31 mars 2016, à christophe**@**agrobiosciences.com

Elles seront publiées sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences et feront l’objet d’une note d’éclairage diffusée au début 2016, au moment de l’ouverture des débats parlementaires.

Pour en savoir plus : lien vers La Mission d’Animation des Agrobiosciences