Présentation du groupe ANT

 

Le groupe Aménagement numérique des territoires du Cerema a développé, depuis 10 ans, une expertise reconnue à l’interface entre les acteurs nationaux du domaine et les acteurs locaux.

Le groupe Aménagement Numérique des Territoires (ANT) est missionné par la Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN) placée sous l’autorité conjointe du Ministre de la Cohésion des territoires et du Ministère de la Transition écologique et solidaire, pour « soutenir l’action publique dans le secteur de l’aménagement numérique des Territoires », secteur porteur d’enjeux considérables tant au plan économique que social.

Mobilisant une équipe pluridisciplinaire, il contribue à la mise en œuvre de la politique de l’État dans ce secteur en apportant des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, des systèmes d’information géographique et des technologies des communications électroniques.

 

Présentation du Groupe Aménagement Numérique des Territoires (document de 4 pages). Cliquez sur l’image .

 

Présentation du Groupe Aménagement Numérique des Territoires (document pliable en 3, recto-verso). Cliquez sur l’image .

 

Depuis sa naissance en 2005, le groupe ANT a suivi et accompagné les évolutions rapides du domaine : en une dizaine d’années, les enjeux de couverture en haut débit via l’ADSL sur le réseau cuivre ont ainsi fait place à ceux du déploiement de réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné (fiber to the home : FttH) aujourd’hui engagé, tandis qu’émergent aujourd’hui des problématiques liées au déploiement de la technologie mobile 4G, qui complètera la couverture en très haut débit du territoire national. Outre son implication dans les domaines de la connaissance des territoires relative à l’ANT, de la planification et du suivi des déploiements et de leur articulation avec les enjeux d’aménagement, le groupe ANT travaille à la caractérisation des impacts des technologies dans les territoires et à l’articulation entre déploiement des infrastructures et aménagement du territoire, et s’ouvre à l’observation des usages publics et durables du numérique.

Au plan national, le groupe ANT participe aux travaux des différents acteurs institutionnels et professionnels, notamment à ceux de la Mission très haut débit, chargée de la mise en œuvre du Plan France Très Haut Débit, du Pôle société Numérique de l’Agence française du numérique, de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP), du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET), et du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP).

Au plan local, en lien avec les préfectures et les services déconcentrés, en particulier du Ministère de la transition écologique et solidaire, le groupe ANT accompagne les collectivités dans leurs projets de réseaux de communications électroniques. Ainsi, en réponse aux besoins des collectivités, le groupe a été le premier à proposer des cartes de couverture ADSL, puis FttH, aux régions, reprises depuis par l’observatoire France THD. Il a conçu et contribué à faire inscrire dans la loi Pintat de 2009, le concept de SDTAN.

Le groupe assure une veille permanente, par la production de lettres d’informations, de fiches pédagogiques ou de guides techniques, sur les composantes infrastructures, services et usages, dont le développement simultané est nécessaire pour la réussite des projets.